Réduire les bruits des installations de la piscine | Pentair Pool Europe

Réduire les bruits des installations de la piscine

reducing pool facility noises



« Piscine » rime avec moment de détente dans un environnement qu’on souhaite généralement paisible. Cependant, son eau doit être filtrée et ce système de filtration génère forcément du bruit. Des nuisances sonores pour soi-même comme pour les voisins, qu’il est heureusement possible de réduire grâce à plusieurs solutions, surtout si la piscine est bien conçue dès le départ.

Le « bruit », qu’est-ce que c’est?

La documentation indique souvent le niveau sonore d’un appareil en décibels (dB) à 1 ou 10 mètres. Il s’agit cependant là de pression acoustique (le bruit qu’on entend et ressent), bien moins forte que la puissance acoustique de l’appareil (le bruit émis directement par une machine).

L’indication de la puissance acoustique est déjà obligatoire pour certaines machines extérieures, selon la directive européenne Noise emission by outdoor equipment, mais pas encore sur les équipements de la piscine. La confusion entre pression et puissance arrive donc souvent et il n’est pas rare de se faire surprendre par le bruit réel d’une machine après son installation.

Enfin, les décibels n’indiquent pas les fréquences de son émises par l’appareil. Les basses fréquences peuvent être ressenties à longue distance en se propageant facilement dans les solides. On les stoppe à l’aide de matériaux élastiques et lourds, tels que le silicone chargé ou des masses en PVC plastifié.

Les hautes fréquences s’arrêtent facilement mais s’avèrent souvent plus dérangeantes: on les stoppe à l’aide de matériaux amortissants comme la mousse.

Le « bruit » est donc un phénomène complexe. Il est utile de comprendre un minimum sa physique pour le gérer ensuite au mieux: cela sans oublier que la sensibilité personnelle de chaque personne intervient encore dans sa perception.

reducing pool noise

D’où proviennent les nuisances sonores de la piscine et comment y remédier?

Hormis les splashes et les cris des enfants sautant gaiement dans l’eau, les bruits qui proviennent de la piscine sont de plusieurs sortes:

  • hydrauliques: les sons émis par l’eau qui circule dans le système de filtration;
  • aérauliques: le son du ventilateur de la pompe de filtration et de la pompe à chaleur;
  • mécaniques: les bruits de roulement de la pompe de filtration par exemple;
  • électriques: les ronronnements d'un transformateur.

Pour diminuer les nuisances acoustiques, il faut donc en connaître d’abord l’origine puisqu’on ne les traitera pas de la même manière.

Typiquement, il y a deux sources de bruit dans une piscine: les pompes (de filtration et à chaleur) et le circuit hydraulique.

Les solutions contre le bruit produit par la pompe de filtration et la pompe à chaleur

La pompe de filtration et la pompe à chaleur (PAC) sont les deux appareils qui génèrent forcément des nuisances acoustiques dans l'environnement de la piscine: il convient donc de prendre des précautions systématiques pour les réduire au maximum.

Éliminer les supports creux

Surélever sa pompe pour éviter qu’elle soit submergée en cas de fuite est une pratique courante. Cependant, il faut éviter d’utiliser un support creux qui se comporte comme une caisse de résonnance amplifiant le bruit de la pompe. Lorsqu'on veut surélever les installations, il faut donc le faire au moyen d'un support plein.

Utiliser des silent blocs ou un tapis anti-vibrations

Les silent blocs sont des tampons en caoutchouc à installer sous l'appareil qui préviennent la transmission des vibrations et donc des basses fréquences. Ces fréquences peuvent s’avérer très désagréables quand le local technique se trouve dans le sous-sol de la maison et se propagent alors dans toute l’habitation. Un tapis anti-vibrations, du type de ceux qu’on place sous les machines à laver le linge, pourra également produire cet effet absorbant.

Installer une pompe à vitesse variable

Si l’élimination des supports creux et l’isolation de la pompe du sol sont des solutions peu coûteuses et pratiques, la meilleure d’entre elles pour diminuer les nuisances sonores reste encore l’installation d’une pompe à vitesse variable, notamment quand les appareils se situent proches d’endroits sensibles (dans un garage qui se situe sous une chambre à coucher par exemple).

Comme on l’explique dans notre article sur les pompes à vitesse variable, celles-ci régulent leur vitesse selon le besoin en filtration de la piscine. La nuit notamment, elles n’émettent donc quasiment aucun bruit en tournant à basse vitesse puisque personne ne se baigne.

Pump VS



Il est important de mentionner que l’installation d’un caisson isolant autour de la pompe de filtration est une mauvaise idée! Le moteur de l’appareil doit pouvoir refroidir: avec un caisson isolant, il surchauffera fréquemment, ce qui peut réduire énormément sa durée de vie.

Installer la pompe à chaleur au bon endroit

Une pompe à chaleur a besoin d’un maximum d’espace autour d’elle, puisqu’elle utilise les calories de l’air ambiant pour chauffer l’eau de la piscine, puis rejette alors cet air « vidé » de ses calories et donc froid.

La gestion des bruits produits par ce processus dépend surtout du fabricant de la PAC, qui peut placer de l’isolant phonique sur chaque panneau de la boîte ou encore isoler le compresseur avec une « casquette ».

Comme dans le cas de la pompe de filtration, l’isolation de la PAC dans un caisson est à éviter. Qui plus est dans ce cas où l’appareil a aussi besoin d’un maximum d’air pour produire son effet chauffant! Un caisson ne ferait que retenir l’air froid expulsé, totalement inutile pour le bon fonctionnement de la pompe à chaleur.

En outre, le lieu d’installation de la pompe a une réelle incidence sur les nuisances sonores produites. Pour minimiser les résonances, il faut par exemple éviter de l’installer trop proche d’un mur, dans un angle ou surplombée par un toit. Idéalement, on place la PAC à 1 mètre du mur, entourée de végétaux qui absorberont efficacement les hautes fréquences.

Il est aussi judicieux de ne pas mettre la face avant de la pompe qui produit du bruit et rejette l’air froid en direction de la piscine.

Enfin, une PAC est fréquemment installée sur une dalle en béton: là aussi, il faut penser à la monter sur silent blocs pour éviter la propagation des vibrations dans le jardin et la maison.

Installer une pompe à chaleur Full Inverter

Tout comme la pompe de filtration à vitesse variable, la pompe à chaleur Full Inverter fait varier la fréquence du courant électrique qu’elle reçoit pour faire tourner son compresseur et ventilateur à des vitesses différentes et réguler sa puissance en fonction de la température de l’eau.

En début et fin de saison, une telle pompe tourne de toute façon beaucoup pour augmenter et maintenir la température: le gain énergétique se fait surtout en période de chaleur, où la pompe pourra tourner au minimum pour conserver la température de la piscine.

Et qui dit vitesse réduite, dit bénéfice sonore bien sûr, notamment la nuit grâce au mode nuit programmable des pompes Full Inverter. L’appareil devient alors très silencieux pour ne produire aucun dérangement.

Les solutions contre le bruit produit par le circuit hydraulique

Enfin, les canalisations peuvent également s’avérer bruyantes si elles ont été mal dimensionnées. Une trop grande perte de charge à l’aspiration, un diamètre de tuyaux trop petit et des coudes trop serrés peuvent générer un phénomène de cavitation, qui produit un cliquetis caractéristique extrêmement bruyant (microbulles qui implosent quand elles arrivent en pression).

Ce phénomène peut également survenir après la pompe, dans les vannes de filtre où se trouvent beaucoup de changement de direction: si l’eau y circule trop vite, elle produira aussi une cavitation.

Malheureusement dans ces cas, la seule véritable solution est de reconstruire le circuit hydraulique. Car l'étape de conception est la plus importante pour garantir le bon fonctionnement d'une piscine, en veillant à maintenir les bonnes vitesses de passage (surtout à l'aspiration, idéalement 1,5 m/s) pour réduire au mieux les bruits hydrauliques.

En résumé, comment diminuer les nuisances sonores de sa piscine

Pour réduire au mieux le bruit produit par les installations de la piscine, c’est à l’étape de conception qu’il faudra faire le plus attention. On serait par exemple tenté de placer le local technique le plus loin du bassin pour ne plus entendre les machines: une trop grande distance renforcera pourtant une possible cavitation, avec pour résultat un bruit très fort encore plus dérangeant.

Tout est donc question d’équilibre: un réseau hydraulique correctement dimensionné, des distances mesurées pour respecter les vitesses de passage de l’eau et éviter les pertes de charge, ainsi que des appareils installés sur silent blocs et entourés si possible de végétaux seront la meilleure garantie pour une piscine qui soit la plus silencieuse possible.

“Swimming pool” means relaxing in an environment that is generally desired to be peaceful. However, its water must be filtered and this filtration system inevitably generates noise; noise pollution for you and for your neighbours. Fortunately this can be reduced thanks to several solutions, especially if the pool is well designed from the outset.

Add new comment

The content of this field is kept private and will not be shown publicly.

All indicated Pentair trademarks and logos are property of Pentair. 
Third party registered and unregistered trademarks and logos are the property of their respective owners.

© 2021 Pentair. All rights reserved.